Nettoyage de printemps

ça doit faire plus de 2 semaines que je veux faire cet article et que je n’y arrive pas !

Alors cette fois-ci, on y va, je le commence et ce soir j’oblige l’homme a s’assoir à côté de moi et à le compléter ! (jérémy : je suis là)

Car oui, ceci sera un article à quatre mains pour vous dire un peu où nous en sommes.
« Sera » car là, là il est 14h40 et qu’il n’y a que moi, les chats qui dorment et un thé chaud pour me tenir compagnie. Oui, je vais mieux, le grog c’est fini 😉

Pourquoi nettoyage de printemps ?
Parce qu’il faut se poser un peu, regarder où on en est, où on va et que je sais que vous vous demandez tous comment diable vont les chats et ce bon vieux Norbert. A-t-il survécu à l’hiver ou s’est-il fait happer par une déneigeuse ?

Je laisse le suspens sur Norbert pour l’instant …

Commençons par la maison.
Nous sommes toujours chez nous et avons décidé d’y rester jusqu’en juillet 2015. Vous savez, ici les baux sont de juillet à juillet.

Les derniers temps ça n’a pas été facile car notre voisin faisait refaire son duplexe et que les ouvriers… Sont des ouvriers. Donc musique à fond, bruits de machines à avoir envie de les tuer, ce toute la journée pendant 3 bonnes semaines et bien sur je travaillais de nuit…
Le pire a été quand ils se sont mis à passer par notre « jardin » car c’est le seul accès au jardin du voisin qui lui est enclavé entre nous et un autre bâtiment.
Ils pouvaient passer 100 fois par jour devant la porte fenêtre qui donne sur… Tout notre appartement. J’avais l’impression de les avoir dans la maison. Parfois ils se mettaient à papoter devant la fenêtre.
Vous me connaissez, je suis patiente mais j’ai gueulé au bout d’un moment !
Hélas y’avait pas grand chose à faire, fallait bien qu’ils travaillent. Pour s’excuser le voisin m’a laissé des macarons dans la boite aux lettres… J’attend impatiemment les prochains travaux maintenant !!

jérémy: et moi je mon coté en faisant tous les jours le chemin à pied pour aller à mon bureau et j’ai découvert les alentours du parc Laurier. Je suis fan et je me vois bien essayer de trouver un logement par là-bas l’année prochaine !

Je vous ai écris que « je travaillais de nuit » car oui, ça y est j’ai un poste de jour depuis 3 semaines maintenant.
Je suis vraiment très chanceuse car avoir un poste de jour, nouvellement arrivée ça n’existe pas ici.
Normalement il faut attendre entre 1 et 2 ans pour y accéder. Au minimum. Les postes sont à l’ancienneté et moi je suis quasi la dernière sur la liste!
Les choses sont donc revenues à la normal du côté de mon job, je retrouve mes horaires et mes collègues, tout ça en travaillant à 80% comme je le souhaitais.

Au niveau du travail de Jérémy ça a pas mal bougé aussi (et voici le moment où je lui met l’ordinateur dans les mains) !

Jérémy: En effet ça a plutôt bien bougé en quelques semaines. Après avoir lamentablement raté notre première tentative d’embauche en décembre, nous avons fait une session de recrutement en Février et nous avons embauché 2 personnes en Mars : Julien un immigrant Français et Mike un Québécois anglophone.  Puis un français, Matthieu, en UIT cherchant un stage. Nous l’avons donc intégré également début Avril. Enfin un nouveau projet rentrant en Mai et après une rencontre en dehors des sessions d’embauches, nous avons recruté Arnaud un jeune Belge arrivé depuis peu et de manière provisoire pour le moment. Du coup nous avons triplé nos effectifs en 2 mois et maintenant je suis un vrai chef, pas juste le chef de moi même. Finalement je vois ça comme le vrai début de l’aventure d’entrepreneur et j’ai l’impression que si je travaille bien pour tenir le cap après ces quelques changements ça va aller très fort ! Jéremy is leaving.

Nous avons aussi pas mal changé nos habitudes de vie depuis quelques temps.

Point négatif, j’ai un peu, beaucoup même laché le sport depuis le mois de février …
Je m’y remet doucement avec le retour des beaux jours mais je dois l’avouer courir sur un tapis ça m’amuse moyennement.
Du coup je tente plus les cours collectifs avec une copine et ça marche mieux (ou presque).
On ne parlera même pas de sport pour Mr Bidou, il va à pied au travail et c’est déjà bien ! Jérémy : Moi j’ai découvert car2go.com et c’est juste trop bien. Mais c’est vrai que le sport ça ne m’enchante toujours pas. On va voir avec le printemps si je bouge mais ce qui est sûr c’est que je suis pas prêt de me payer un abonnement à une salle de sport.

Non, là où ça devient positif c’est au niveau de l’assiette. Nous nous sommes inscrits récemment à « la ferme Lufa ».
Qu’est-ce que c’est ?
C’est une serre sur un immeuble Montréalais. Ils cultivent en récupérant l’eau de pluie et en usant le moins de pesticides possible, ils préfèrent des méthodes plus naturelles.
Ils proposent un panier livré toutes les semaines. Le deal étant de commande pour 30$ minimum mais nous avons un large choix de produits et c’est nous qui composons notre panier.
Ils sont en accord avec d’autres producteurs locaux dont ils proposent aussi leurs produits.
On est absolument pas déçu ! Nous avons du coup testé le panais, le topinambour et les rutabagas pour ne citer qu’eux.

A côté de ça, on achète au plus possible de la viande bio (au plus possible car ça coûte un bras hélas) et en mangeons beaucoup, beaucoup moins.
Jérémy triche un peu avec ses repas du midi mais moi je ne dois en consommer maintenant que 3 fois par semaine, incluant le poisson. C’est un grand changement comparé à avant où on prenait au moins une tranche de jambon à chaque repas.
J’ai complètement adhéré au lait de soja plutôt qu’au lait de vache, qui est ici au même prix et à une alimentation composée maintenant au 3/4 de légumes et de fruits.
On s’est même acheté des livres sur la cuisine végétarienne car comme on dit lorsqu’on fait des repas sans viande : « ce soir on mange veggie! ».

Je sais pas trop d’où ça nous est venu, le fait qu’ici on soit plus au contact de la nature peut-être… Clairement je suis contre l’industrie alimentaire, contre l’élevage massif et comment on traite les animaux. Mais j’adore la viande et je ne pourrai surement jamais être végétarienne.
Alors je me suis dis que d’acheter la viande bio, à une ferme locale qui soigne bien ses bêtes, ce serait leur donner la chance d’avoir une vie un peu moins horrible que ce qu’on peut voir dans certains reportages qui me soulèvent le coeur.
Finalement je paie le même prix mais en privilégiant la qualité à la quantité.

Fini les fast food aussi. On a pas parlé de food truck hein ! Faut pas non plus déconner 😉
Le seul fast food qu’on s’autorise c’est http://www.lapanthereverte.com/ .
Un fast food végétalien bio! Et oui… Quand on veut des burgers on les fait nous même maintenant ! Finito le gras dégeu.

Jérémy : Et ne vous y trompez pas je trouve ça très bien ! On mange un peu moins de viande mais de la meilleur qualité. Ça me change les habitudes
et j’ai du mal à trouver des idées de recette mais du coup Vénusia cuisine plus souvent. Enfin je n’ai jamais mangé autant de poivrons que les 4 derniers mois, c’est incroyable…

Nous allons aussi au Jive, les mardis soirs, prendre des cours de débutant. La session se termine la semaine prochaine.

Le Jive pour ceux qui ne savent pas c’est ça :

Y’a des soirées plusieurs fois par semaine sur Montréal où tous les niveaux sont bienvenus, on y va prendre une bière, danser, c’est l’fun !
ça remplace un peu le sport qu’on ne fait pas.
On a quand même un peu de mal à s’intégrer car on est timide avec Jérémy mais ça vous le saviez =)

En ce qui concerne les autres occupant de notre appartement …
Mr Romarin va très bien, Mr Thym par contre nous a quitté.
Le lierre tente de survivre, oui, je l’avais mis à côté du vapeur cuiseur et il n’a pas vraiment apprécié… Mais il va s’en remettre.

Le noyau d’avocat. Oh vous ne savez pas pour le noyau ! En octobre j’ai acheté pour l’anniversaire de Jérémy des avocats géants. J’ai gardé un noyau que j’ai mis dans un verre d’eau pour en faire un avocatier, moitié dans l’eau, moitié hors de l’eau. Bref.
Le verre était trop petit pour que le dit noyau s’ouvre comme me l’a fait remarqué 3 mois après Jérémy. Depuis il est immergé dans un saladier où les chats aiment boire et malgré les supplications de l’homme pour que je jette ce « truc » je l’ai gardé. Et il commence à s’ouvrir héhé ! C’est un peu devenu un genre de défi maintenant… Va-t-il s’ouvrir ou vais-je passer pour une cruche ? La suite dans 6 mois.

On a pour l’instant 2 nouveaux pensionnaires : le pin sylvestre au stade de « branche sylveste » et une menthe pour les futurs mojitos de cet été 😀

What about les kitties ?

Elles ont passé tout l’hiver bien au chaud et nous avons décidé que c’en était assez !
Nous sommes donc allés acheter harnais et corde d’attache et HOP! dehors les chattes.
Déjà elles passaient leur temps à pleurer devant la fenêtre, à tenter de sortir dès qu’on ouvrait puis il est hors de question que cet été on ne puisse ouvrir pour faire des barbeuc dehors.
Donc on les habitue.

Ce fut et c’est toujours laborieux…
Arya après avoir essayé de m’arracher le bras la première fois, se laisse faire maintenant et est plutôt contente de pouvoir prendre l’air en à peu près toute liberté.
Elle marche en crabe en rempant mais ça va venir.
Easy elle n’aime pas ça mais alors PAS DU TOUT ! Déjà cette cruche fait des noeuds avec sa corde donc ça n’aide pas. Elle a vraiment peur et se cache sous l’escalier sans bouger jusqu’à ce que je la libère de son harnais… M’enfin je ne m’avoue pas vaincu.

Le seule soucis c’est Norbert.
Et oui car il est toujours vivant, il a maigri mais il a réussi à passer l’hiver.
Par contre pas sur qu’il passe l’été car il se rapproche vraiment beaucoup d’Arya quand elle est dehors et j’ai peur qu’un jour elle l’attrape !
J’ai pas vraiment envie de me retrouver avec une queue d’écureuil en cadeau devant la fenêtre.

Voilà vous savez à peu près tout. On ne parlera pas de la nouvelle passion de Jérémy pour la chicklit, ni de ma nouvelle lubie d’aller m’inscrire à des cours de méditation et de lire des livres sur la mythologie celtique et nordique. Non, non, ça on en a un petit peu trop honte pour vous le dire 😉

Cet article a été publié dans Vie quotidienne. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Nettoyage de printemps

  1. cassie dit :

    I’m back ! Et ouf, je savais déjà la quasi totalité de cet article. Je sais pas si je vaus pouvoir tout rattrapé, mais enfin, c’est déjà un début 🙂
    Les kitties sont magnifiques, comme toujours ! Essaie de préserver Norbert jusqu’à Noël quand même, que je puisse le rencontrer !
    Des bisous les Bidousia !

  2. cassie dit :

    Ouille : vais / rattraper *

  3. Marie dit :

    Je comprends pourquoi Cassie veut devenir veg 🙂 moi je le suis à 80% et j’ai aussi boycoté l’alimentation industrielle au maximum … avec la pratique daily du yoga ashtanga … oui ça change pas mal de choses , on se sent mieux et je depense pas plus au final non plus … les beaux jours arrivent au Québec 🙂 de beaux moments pour vous en perspective … bisous 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s