Survivre à une attaque de moustique

Ma première approche avec les moustiques québécois a été en mai, en voiture, rentrant à Montréal par le pont Victoria. Comme c’était aussi la saison du pollen je n’ai pas été étonnée de voir une nuée de petites choses blanches dans les airs.
Quand Jérémy m’a dit que c’était des moustiques j’ai d’abord éclaté de rire « ça s’peut pas! ». Puis en regardant de plus près… « Ok ça s’peut. Ferme les vitres, vite!! »

Impressionnant.

A Montréal on n’a aucun soucis à ce niveau, je pense qu’ils doivent traiter la ville et au pire quasi tous les bâtiments ont des moustiquaires à chaque fenêtre.

Ma deuxième rencontre avec les moustiques, vous la connaissez, c’était au Saguenay, lorsque j’ai servi de repas à des vampires. On avait acheté du chasse-moustiques « OFF » à Jean Coutu : de la marde ! Zéro efficacité.

Pour notre week-end au parc national de la Mauricie j’avais prévu le coup : j’étais allée acheter un chasse-moustique aux huiles essentielles dans un magasin bio à 25$ la mini bouteille. Avec ça, c’est sur on va être pénards.

Il faut savoir que ma famille habitant à la Réunion, j’ai déjà servi de nombreuses fois de garde manger à moustiques. Le seul truc qui marchait pour vrai là bas c’était l’huile essentielle de citronnelle.

Ici apparemment ils ont pas le même entraînement et ça n’a eu strictement aucun effet.
Même chose pour le savon bio à la citronnelle que j’avais aussi emporté : ça les a  bien fait rire les moustiques!

Il semblerait que le parc national de la Mauricie soit réputé pour son nombre élevé de ces charmantes bestioles… Mais ça je l’ai su après.

On les compte en 3 catégories (à ma connaissance) : le moustique traditionnel qu’on appelle ici » le maringouin », la tique et la « mouche à chevreuil » qui elle t’arrache carrément un morceau de chair. Sympa!

Les mouches à chevreuil on a plutôt bien géré : elles sont assez grosses et facilement repérables.
Par contre les maringouins… Des centaines. Y’en avait des centaines!

Alors oui je suis pour la protection des animaux toussa mais là, j’avoue, j’ai fais un génocide.
Ce qui ne les a pas empêché de me piquer entre 100 et 200 fois (on a arrêté de compter mes piqûres au bout d’un moment, c’était trop long).

Vous me direz : « Comment se protéger? »

L’astuce, que j’ai su après bien sur, c’est de regarder le pourcentage de DEET plus toluamides actifs apparentés des produits anti- moustiques. Mon OFF en avait par exemple 7% seulement. Mes collègues de travail m’ont conseillés d’acheter du 30%.
Vous verrez sur la bouteille ils conseillent d’en appliquer toutes les 6h et seulement en cas de nécessité… Rassurant.

Le conseil numéro deux est de ne pas se laver. De toute manière vous êtes en nature, dormez en tente, un peu plus ou un peu moins… L’odeur des savons les attire. De même pour le déo.
Et lorsque j’ai parlé d’huile essentielle tout le monde s’est mis à rire en me disant que ça ne servirait à rien d’autre qu’à les attirer.

Il existe aussi la combinaison type apiculteur ou la cape moustiquaire mais autant je veux bien pas me laver pendant 3 jours, autant là…
Préférez plutôt la tenue pantalon long, chaussettes et haut à manches longues. M’enfin pour se baigner c’est pas vraiment l’idéal non plus.

J’ai aussi découvert l’existence d’une section « moustique » sur le site de météomédia.
Par exemple ce week-end à la Mauricie … :

Capture d’écran 2014-08-02 à 17.39.54
Ha oui c’est ça… Et je découvre là l’existance de la mouche noire!

Pour le après piquage on trouve dans le commerce divers produits, j’ai testé le after-bit, pas terrible. Par contre le mini baume watkins marche plutôt bien. Seul bémol : j’ai vidé le pot en 3 jours et ça sent le pétrole.

On repart dans 10jours camper avec la famille de Jeremy : on va voir si on s’en sort mieux!

En attendant, ciao-bye les affreux moustiques !

IMG_9839

Cet article a été publié dans Vie quotidienne. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s