Mich-Miche

Mouhaha je vois déjà ta tête à la vue du titre !

Vous vous demandez à qui je parle ? Ben à Mich-Miche pardi !
Laissez moi vous éclairer 😉

Au Québec le système d’étude en soins infirmiers est bien différent du notre. Les stages, par exemple, se font accompagnés d’un professeur. En gros il a 6 étudiants sous son aile qui eux ont maximum 3-4 patients chacun et encore ça c’est en fin de 3ème année, sinon ils en ont 1.
L’étudiant même s’il collabore avec l’infirmière de la section pour la tenir au courant de l’état du patient fait tout sous la responsabilité du professeur.
En France un étudiant suit une infirmière et c’est elle qui lui enseigne. Pas de prof dans les parages.

Durant les vacances d’été et de Noël, les étudiants qui sont à la fin de leur première ou deuxième année d’études peuvent s’ils le veulent faire un « externat en soins infirmiers » de la durée de leurs vacances et là ça ressemble plus à mon stage d’adaptation : ils sont chacun encadrés par une infirmière dans un premier temps, passant de 1 à 6 patients maximum puis on les laisse faire leur vie (en surveillant quand même et en étant disponible pour les aider si besoin). Ils ont un nombre d’actions assez limité et peuvent, une fois libres, faire office d’infirmière auxiliaire même si cette pratique en fait jaser plus d’un…

On a eu 3 externes de jour cet été et j’ai été la prof de l’une d’entre elles !
Ouais, moi la petite française qui comprend encore pas tout à la vie du Québec et de son système de soins, qui n’arrive pas à dire CLSC et CHSLD sans bafouiller… On m’a donné la responsabilité d’une étudiante !!

Je peux vous dire que quand j’ai su ça j’étais ULTRA angoissée !!
J’avais en plus du stress de devoir apprendre des choses qui ne sont pas encore évidentes pour moi à une tierce personne, l’appréhension de ne pas savoir avec qui j’allais tomber. Non parce qu’à tout moment j’allais me farcir une cruche et ce pendant plus de 2mois H24 durant mon boulot : la mort !

Le premier jour où j’ai travaillé avec Mich-Miche (Marie-Michelle de son vrai nom) c’était un samedi, je faisais un minuit-16h et je pensais qu’elle ne commençait que le lundi suivant.
Vous l’aurez compris : j’étais totalement prête à l’accueillir !

Si j’écris sur elle aujourd’hui c’est qu’elle n’est effectivement pas aussi cruche que ce que je craignais :p

Bien que j’ai un peu tâtonné et que je n’ai pas eu réponses à tout, l’externat s’est vraiment bien passé et j’ai pris du plaisir dans mon rôle de prof.

Je me suis aussi très bien entendue avec une 2ème externe : Anne-Marie (ouais au Québec y’a Marie dans beaucoup de prénoms…) avec qui j’ai aussi eu la chance de travailler quelques fois.

Aujourd’hui c’est leur dernier jour et si avant cette expérience je pensais être soulagée à la fin de l’été, ce n’est pas vraiment le cas !
Je tenais donc à les remercier d’avoir fait de ma première expérience de dictatrice une bonne expérience.

Par contre à cause d’elles mon accent québécois a empiré et heureusement que je ne vais plus les voir tous les jours parce que sinon dans 2 mois vous me reconnaissiez plus au téléphone !!

« Allez, hop! Hop! Mich-Miche »

Cet article a été publié dans Vie quotidienne. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s