2 filles au parc de la Mauricie

Fin aout ma magnifique soeur est venue passer quelque temps à la maison.
L’occasion de se retrouver après quasi 3 ans d’absence et de lui faire découvrir ma terre d’adoption !

J’avais prévu un planning assez serré pour son arrivée : atterrissage à 11h, passage en coup de vent à la maison pour qu’elle puisse poser ses valises et se doucher puis départ pour le parc de la Mauricie 2 nuits entre filles.

Mais c’était sans compter sur le fait que son avion aurait 2h de retard … Y’a 2h30 de route pour aller au parc et nous avions prévu de faire du canoë-camping. La nuit se couche à 20h, le camp est à entre 1h30 et 3h de canoë (on est des filles alors on prévoit large), hum… ça sent pas super bon mais allé, on y va !

Je la récupère à l’aéroport et on part de suite, pas de douche, pas de posage de valises !

Arrivées au parc, on récupère notre embarcation sans aucune explication des loueurs. Bon, j’en ai déjà fait une fois avec Jérémy l’an dernier, ça devrait aller.

On s’installe, ma soeur se met devant, elle râle qu’il y a pas de place pour ses pieds : « on est en retard, le soleil va se coucher qu’on sera encore au milieu du lac alors chut et pagaies! »
Oui, je suis un amour de soeur.

Je monte dedans puis en effet, quelque chose ne va pas, on tangue dangereusement. Vraiment.
On va chavirer.

« Ok, demi tour, on retourne à terre, y’a un truc qui cloche. » Forcément à ce moment là elle décide que non, qu’il est 18h et qu’il faut y aller direct comme ça.
Et nous voilà hurlant l’une sur l’autre au bord de la berge devant le regard amusé des gens qui se baignent sur le côté.

Finalement on se remet à terre et la cause du problème fut vite trouvée … On a embarqué à l’envers… HAHA!!

Une fois enfin parties dans le bon sens, nous avons réussi à atteindre le camp avant la nuit et honnêtement on ne sait pas comment on a fait parce que nous avons navigué en zigzagues tout du long.

Vous connaissez le Disney « Kuzco » ? En particulier cette scène :

02_image-27

9855812_orig

Je pense que si quelqu’un avait pu tracer des pointillés de notre trajet ça aurait été vraiment drôle !!

Une fois sur le camp il nous restait environ 30 min pour monter la tente, le matelas, installer les affaires et faire du feu.
C’est sur ce dernier point que ça a été légèrement compliqué ce soir là.

Parce que quand on voyage avec un homme on n’a pas besoin de faire tout ça, le canoë se dirige tout seul, la tente est montée au cordeau, le feu apparaît comme par magie et surtout, surtout : le sac arrive en haut du poteau anti-ours en 1 tour de main.

Bref, je peux vous dire que l’expression « il n’y a pas de fumée sans feu » est fausse car moi j’ai fais beaucoup de fumée mais pas de flamme mdr !!

Le lendemain ma soeur a pris la responsabilité du barbeuc est là pour le coup ça a beaucoup mieux marché ! On a enfin pu manger du chaud 😀

Nous avons été chanceuses car la météo était parfaite et les moustiques avaient déserté le parc.
Puis finalement après 2 jours de pratique nous avons réussi à manoeuvrer le canoë (presque) comme des pros et à vivre comme des (presque) parfaites Robinson Crusoe :p

Cet article, publié dans Québec, Voyages, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour 2 filles au parc de la Mauricie

  1. la grue dom dit :

    Tu veux vraiment pas que je vienne…ça fait peur !!! Lol

  2. Cassie dit :

    J’avais pas encore vu l’article ! Parfaitement raconté 😉 C’était parfait ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s