Grossesse – Semaines 1 à 6

Au jour où j’écris, je suis dans ma 6ème semaine d’aménorrhées et ma petite graine a exactement 25 jours de vie.

L’annonce n’étant pas encore officielle vous ne lirez cet article qu’après la 12ème semaine. En effet, c’est à ce moment que le risque de fausse couche diminue considérablement ! En attendant, on se croise les doigts et on visualise que la petite graine est bien attachée 🙂

Avec Jérémy nous avons décidé de faire un bébé lorsqu’il est apparu évident que se marier dans 6 mois serait impossible (ben oui le timing était un peu juste).
Il m’a donc lancé un « on a qu’à faire : bébé – mariage au lieu de mariage – bébé! » un dimanche soir après une journée de déprime, de grisaille et de frustration du mariage reporté.

Et pourquoi pas ? Façon ça va surement pas pogner de suite !
Etant une « freak contrôlante », pour moi impossible de boire une goutte d’alcool à partir du moment où l’on commence à essayer, c’est vous dire qu’une grossesse surprise m’aurait angoissé au plus haut point.
Ce soir là, j’ai donc bu ma dernière coupe bouteille de champagne.
Le lendemain nous sommes allés acheter une boite de prénatales car je savais que se supplanter en acide folique entre autre est très important pour le développement de l’embryon.

Je vous dirai que je suis très régulière dans mes cycles et étant en plus une infirmière et une femme observatrice, je peux prédire ma journée d’ovulation. J’ai aussi une application depuis 1an sur mon téléphone (woman log) qui m’aide à observer cycle et symptômes. Pour elle, j’ovulais le 4 décembre. Pour moi, c’était le 5 🙂

La seule personne au courant de nos essais bébé était ma soeur a qui j’ai pu me confier jusqu’au résultat de la prise de sang.
Et heureusement qu’elle était là !

Parce que si certaines font des dénis de grossesse et ne se rendent compte de rien jusqu’à accoucher, moi je fais partie de celles qui ont des symptômes dès le moment de la conception !!
Vu que ce n’est absolument pas la norme et que les gens ne font que répéter « arrête de stresser, façon tu peux rien ressentir si vite, c’est une grossesse nerveuse, détends toi ! » et bien j’ai cru être complètement folle !!

Les deux semaines entre la conception et le résultat ont été ignobles. Entre les symptômes, les hormones et le stress je suis devenue un monstre.

Le pire a été le test de grossesse. Il est facile pour moi de faire une prise de sang pour doser l’hormone mais je voulais faire ça à la maison, sans que quelqu’un doive me piquer et donc savoir la raison de la prise de sang. Voir le résultat sur l’écran d’ordinateur, dans le poste infirmier avec tout le monde autour ça me tentait pas.

A mon 2ème jour de retard de règles, au réveil, je vois que ma température ne chute toujours pas (oui, je vous ai dis, je suis tarée, j’ai pris ma température tous les matins, elle doit chuter avant le début des règles).
On est samedi, il est 6h, j’ai mal au ventre, j’ai mal aux seins, je suis crevée. Jérémy dort encore et moi je tente de me persuader que je suis pas enceinte histoire de ne pas être déçue.

J’ai surtout besoin de me détendre parce que mon stress est à un niveau inimaginable et j’ai envie de boire une coupette ce soir. Sauf que l’homme refuse catégoriquement que je trempe mes lèvres dans un verre tant que le test ne sortira pas négatif.
Il me dira plus tard qu’il sentait bien que j’avais changé…

Bref, je pisse sur le batonnet (de manière très élégante bien sur), je lis pas les instructions parce que bon ça sert à rien. Je pose le machin sur le côté de la baignoire et je commence ma douche. 3 min plus tard : rien. Ok, je suis pas enceinte.
Je fini ma douche et là en sortant je vois une 2ème barre, claire certes mais une 2ème barre.
Oui ou non ?
Là je lis les instructions et je me rends comptes que le résultat peut sortir entre 3 et 10 min mais que passé les 10 min ça peut être un faux positif.
SERIEUX ?!!!

Je réveille Jérémy en hurlant, il se moque de moi et nous on ne sait toujours pas si c’est oui ou non. J’ai bien un 2ème test mais c’est l’heure de partir et d’ailleurs j’ai déjà vidé ma vessie alors …

Bref, obligée de me faire piquer à l’hôpital.

Moi j’étais toujours en déni, genre « c’est sur ça va être négatif ».
Il est 10h45, je me suis faite piquer y’a un peu plus d’une heure mais ce genre de test prend deux heures normalement. Nathalie ma collègue me harcèle pour que j’aille voir le résultat et moi je suis grognon « T’es chiante!! Façon c’est pas encore sorti j’suis sure ». J’avais surtout le stress de lire la réponse …
On regarde et là j’ai pris comme un coup de massue sur la tête : « Positif ».
Je réalise pas.
Il faudra qu’elle me dise « t’es enceinte! » avec les larmes dans ses yeux pour que j’atterisse. Jusqu’à présent ça a été le moment le plus heureux de ma vie. Je me suis effondrée dans ses bras, impossible de ne pas pleurer, un bonheur qui te submerge, un moment magique.

Depuis je vais beaucoup mieux. J’ai eu quelques jours d’angoisse de la fausse-couche, peur de perdre cette petite graine. J’y pense parfois, je me dis « et si elle était morte en fait et que je le savais pas? » mais je me dis que tant que je saigne pas tout va bien.
Puis mes symptômes perdurent alors c’est rassurant.

Pas de vomissements pour le moment, j’ai eu 2 fois la nausée. 2 fois haha! Pour vous dire comme c’est minime. Je pense que mon alimentation y est pour quelque chose, je cuisine très peu ou que des choses qui sentent pas. Je n’avale rien de gras et on peut pas dire que les légumes / céréales / noix sentent grand-chose.
Par contre Jérémy a fait un genre de gratin dauphinois vegan l’autre jour et je veux même pas le voir ce truc ! C’est genre le diable pour moi !! A peine je le vois/sens j’ai mal au coeur.

Je mange essentiellement des choses saines. Je n’ai plus envie de sucrée, j’suis sur du salé en permanence : des salades, des lentilles, du quinoa, des soupes, des jus maison bref pleins de nutriments pour la petite graine et moi et rien de mauvais.
Je pense vraiment que le fait d’être vegan et de manger de la bonne nourriture m’aide à ne pas avoir mal au coeur.

J’ai eu une semaine de vacances qui est vraiment bien tombée car j’avais besoin de repos avec tout ce qui travaille en moi ! Les derniers jours au boulot je dormais debout. En plus j’ai des oublis et des absences… Pas top quand t’es infirmière !
J’ai du prévenir mes supérieurs pour qu’on fasse attention à moi (plus de patients agressifs, pas une charge de travail abusive) et forcément tout mon service est au courant !
L’avantage c’est que si je reste un peu assise mes collègues savent que c’est à cause de ma grossesse et pas parce que je suis une feignasse 🙂

En ce moment je me questionne sur l’accouchement. j’ai travaillé en service de maternité cet été, j’ai entendu les filles de la salle d’accouchement parlé… Pas sur que j’ai envie de ça.

Ici il y a des maisons de naissance avec sage femme. Je me suis inscrite sur la liste d’attente.
Si ça marche pas, va falloir penser à une autre solution. On en discute encore avec Jérémy.

Je ferai surement un point hebdomadaire de ma grossesse, en priant pour que l’évolution soit bonne. Façon, mon corps refuse que j’écrive plus aujourd’hui, ça fait déjà 30min que je suis allée faire mon dernier pipi, il est temps d’y retourner !!
M’enfin je me plains pas, les seuls désagréments pour le moment sont ça et les réveils à 5h30 le matin. Je ne me suis jamais levée aussi tôt de toute ma vie x)

Cet article, publié dans Babydousia, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Grossesse – Semaines 1 à 6

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s